100 milliards de dépenses publiques en moins ?

Guillaume Duval
Alternatives Economiques n° 362 - novembre 2016
couverture
Enquête sur la droite au pouvoir
novembre 2016

Les candidats à la primaire de la droite sont unanimes : il faut couper massivement dans les dépenses et les emplois publics. Rien n'est moins sûr.

Avec 57 % de son produit intérieur brut (PIB) en 2015, les dépenses publiques françaises figurent incontestablement parmi les plus élevées au monde.
Selon l'OCDE, le club des pays riches, seule la Finlande affichait un taux supérieur l'an dernier.
Si le Cice était transformé en une baisse des cotisations sociales, les dépenses publiques diminueraient comme par magie d'une trentaine de milliards d'euros par an sans que cela ne change rien.
Hors crédits d'impôts, le total des dépenses publiques était ainsi de 55,3 % du PIB en 2015.
Ce qui n'empêche certes pas la France de figurer tout en haut du palmarès.
Aux côtés toutefois de pays qu'on nous donne régulièrement en modèle comme le Danemark, la Finlande ou la Suède.
Les dépenses publiques recouvrent toutefois des réalités très diverses.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu