1695, Louis XIV lance la capitation

Jean-Michel Consil
Alternatives Economiques n° 316 - septembre 2012
couverture
Pourquoi on ne s'en sort pas
septembre 2012

A court d'argent, Louis XIV décide de créer en 1695 une nouvelle recette fiscale pour faire face au déficit des comptes du pays. Un prélèvement révolutionnaire qui préfigure l'impôt progressif sur le revenu.

Le 29 novembre 1694, "la grande nouvelle de la Cour et de Paris était que le roi avait enfin résolu la capitation, c'est-à-dire de lever un certain droit par tête sur tous ses sujets généralement, ce qui lui devait procurer plusieurs millions par an", écrit le marquis de Sourches dans ses Mémoires.
A cette date, la France de Louis XIV est encore durement marquée par une terrible crise économique (1692-1694).
Le pays est également engagé depuis 1688 dans une guerre contre une large coalition d'Etats européens, la ligue d'Augsbourg.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu