1860, "le coup d'Etat douanier" de Napoléon III

Gérard Vindt
Alternatives Economiques n° 329 - novembre 2013
couverture
Licenciements, inégalités, pauvreté : on fait quoi ?
novembre 2013

Le traité de libre-échange franco-britannique de 1860, élaboré dans le plus grand secret, poursuit des objectifs politiques autant que des fins économiques.

Le 15 janvier 1860, à la surprise générale, Napoléon III annonce publiquement la signature d'un traité de libre-échange avec la Grande-Bretagne, valable dix ans.
Ce texte, élaboré dans le plus grand secret, est le résultat d'une négociation entamée dès octobre 1859 entre deux libéraux convaincus, Michel Chevalier (1806-1879), conseiller économique de Napoléon III, et Richard Cobden (1804-1865), à l'origine de l'abolition des Corn Laws (*) en Angleterre en 1846, date fondatrice de la libéralisation unilatérale des échanges par l'économie anglaise, alors dominante.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu