Agrégation d'économie : le problème, c'est le jury

Marc Flandreau, professeur d'économie à l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris.
L'Economie politique n° 023 - juillet 2004

par Marc Flandreau Cette étude empirique originale montre que l’agrégation n’assure pas une stabilité et une pérennité dans la qualité du recrutement des professeurs d’économie à l’Université. L’auteur appelle à assurer une diversité intellectuelle et scientifique à l’intérieur de chaque jury.

L'agrégation des universités occupe une place parti culière dans le paysage de la science économique française: elle est la clé d'accès aux positions universitaires.
Pour cette raison, elle a une influence considérable sur la façon dont la science économique est vécue et enseignée, d'où son importance pour la Cité.
Ce concours a lieu tous les deux ans et permet le recrutement d'économistes ayant titre de "professeur des universités".
Ces professeurs des universités constituent une sorte d'aristocratie de la profession, puisqu'ils occupent le sommet de la hiérarchie universitaire et ont la haute main sur la définition des programmes d'enseignement, de recherche, etc.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu