Côte-d'Ivoire : pardonner ou punir ?

Francis Akindès, Professeur de sociologie à l'université de Bouaké, à Abidjan
Alternatives Internationales Hors-série n° 010 - janvier 2012
couverture
L'état de la mondialisation 2012
janvier 2012

Le président Alassane Ouattara a lancé une commission vérité et réconciliation censée aider à panser les plaies du pays. Quelle sera sa place au côté de la justice pénale ?

Après le choc causé par les 3 000 morts de la crise postélectorale du début de l'année 2011 qui avait vu Laurent Gbagbo refuser le verdict des urnes consacrant la victoire de son éternel rival Alassane Ouattara, la réconciliation est désormais le nouveau slogan mobilisateur de la société ivoirienne.
Durant la campagne présidentielle précédent le premier tour de scrutin du 31 octobre 2010, Alassane Ouattara s'était engagé à mettre en place, une fois élu, une commission vérité et réconciliation dans l'espoir de faire enfin la lumière sur un passé douloureux.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu