Crise de l'euro : pas de solution en vue

Guillaume Duval, Rédacteur en chef d'Alternatives Economiques
Alternatives Internationales Hors-série n° 010 - janvier 2012
couverture
L'état de la mondialisation 2012
janvier 2012

La zone euro s'enfonce dans la crise, mais les solutions qui seraient efficaces ne sont pas acceptables par les Etats. Parce qu'ils ne sont pas prêts à céder de leur souveraineté.

Cela fait deux ans maintenant que la crise déclenchée par la chute de Lehman Brothers s'est transformée en une grave crise de la zone euro.
Après les élections d'octobre 2009 en Grèce, la révélation de l'ampleur de la dette publique, cachée jusque-là par le gouvernement de droite avec l'aide de la banque américaine Goldman Sachs, avait en effet déclenché la tempête qui depuis lors balaie le Vieux Continent.
Ce qui n'était au départ qu'une crise localisée remet aujourd'hui potentiellement en cause l'existence même de la monnaie unique, et au-delà, la construction européenne.
Comment en est-on arrivé là ?
Les comptes extérieurs de la zone euro sont pourtant quasiment équilibrés car les Européens, contrairement aux Américains, ne consomment pas plus qu'ils ne produisent.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu