Deutsche Bank, l'étoile déchue du capitalisme rhénan

Thomas Lestavel
Alternatives Economiques n° 364 - janvier 2017
couverture
La fin de la mondialisation ?
janvier 2017

Tournant le dos à la banque-industrie, le géant allemand a plongé sans retenue dans le grand bain de la finance à l'anglo-saxonne. Il le paie au prix fort.

Un "casino géant" aux "dirigeants irresponsables".
Les hommes politiques allemands ne mâchent pas leurs mots quand ils parlent de Deutsche Bank.
Je ne sais pas s'il faut rire ou pleurer de voir une banque qui a fait de la spéculation un modèle de développement venir maintenant se poser en victime", a ainsi déclaré en octobre le ministre de l'Economie Sigmar Gabriel, alors que la première banque d'outre-Rhin se trouve sous la menace d'une amende record.
Le ministère de la Justice américain lui réclame 14 milliards de dollars pour des faits remontant à l'époque des crédits subprime (*) .
Ce montant était bien plus élevé que ne l'avaient anticipé les experts.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu