Encore un effort !

Claude Alphandéry et Philippe Frémeaux
Alternatives Economiques Poche n° 063bis - octobre 2013
couverture
Regards d'économistes sur l'économie sociale et solidaire
octobre 2013

La notion d’économie sociale et solidaire (ESS) s’est imposée dans le débat politique et social. De nombreuses collectivités territoriales ont désormais un élu en charge du développement de l’ESS. L’Etat ne s’en désintéresse pas non plus, comme en témoigne la nomination d’un ministre délégué rattaché à Bercy. Ce succès tient à la fois aux services que rend l’économie sociale et solidaire – mais ce n’est pas nouveau – et à la promesse qu’elle porte, celle d’une économie qui répondrait aux besoins de manière soutenable, qui donnerait la priorité aux personnes et à l’emploi plutôt qu’au profit, qui privilégierait les
circuits courts dans un moment où la mondialisation apparaît comme une menace, qui serait vecteur d’inclusion sociale là où l’économie dominante produit chômage et inégalités.

Et pourtant, la plupart des économistes ne s’intéressent guère à l’économie sociale et solidaire. Nous avons donc cherché à en comprendre les raisons en interrogeant vingt-quatre d’entre eux. De quoi évaluer leur connaissance du sujet et écouter leur jugement sur la contribution de l’économie sociale et solidaire à la bonne marche de la société et à son évolution.

Il en ressort que l’économie sociale et solidaire, du fait de son hétérogénéité, n’est pas un objet facile à appréhender. Les différentes définitions qui nous ont été données reflètent d’ailleurs pour partie les débats qui agitent les spécialistes du domaine : Quelle place donner au statut ? A l’objet social ? A l’articulation des deux ? De quoi parle-t-on quand on parle d’économie sociale et solidaire ? De l’ensemble des organisations qui, rassemblées, pèsent 10 % de l’emploi dans des activités fort diverses, sans toujours porter une même vision de ce que serait une « bonne société » ? Ou d’une économie en devenir qui se donne pour objet de produire des biens et services répondant aux besoins de tous, sans laisser personne au bord du chemin ? Dans cette perspective, même les économistes les plus réservés sur l’apport concret de l’économie sociale et solidaire existante marquent un réel intérêt pour l’utopie en marche qu’elle porte.

Enfin, si nos interlocuteurs bousculent de temps à autre le discours parfois un peu irénique tenu par l’économie sociale et solidaire sur elle-même, celle-ci vient en retour interpeller les économistes sur les fondements de leur discipline. De fait, s’ils s’intéressent peu à cet objet, ce n’est pas seulement en raison de ses limites, c’est aussi parce qu’il bouscule le paradigme qui fonde la science économique dominante et contraint, y compris les économistes les plus hétérodoxes, à aller au-delà d’un travail de critique d’un capitalisme réduit à son essence. Allez, amis économistes, encore un effort ! Il est temps de questionner les alternatives économiques qui se développent au sein de notre société et qui ne demandent qu’à changer d’échelle.

Claude Alphandéry et Philippe Frémeaux
Alternatives Economiques Poche n° 063bis - octobre 2013
 Commenter cet article
J'ai déjà un compte, je m'identifie :

Mot de passe oublié?

Je n'ai pas de compte, je m'inscris :

Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu