Dossier Mutations des systèmes productifs en France

Entreprises et territoires : je t'aime, moi non plus

Philippe FREMEAUX
Alternatives Economiques Hors-série n° 035 - janvier 1998

Le développement des firmes transnationales ne rend pas les Etats inutiles, bien au contraire. Il modifie simplement le rapport de forces au profit des entreprises. Une évolution qui favorise un retour à un capitalisme plus libéral.

Le développement des firmes transnationales ne date pas d'aujourd'hui.
Sans remonter aux grandes compagnies coloniales des XVIIe et XVIIIe siècles, de nombreuses firmes étendaient déjà leurs activités au niveau international dès la fin du siècle dernier.
Ces firmes ont longtemps été considérées comme le prolongement de la domination exercée par leur pays d'origine.
Les grandes firmes accompagnaient la puissance de l'Etat-nation impérial et réciproquement.
Ce qui était bon pour General Motors l'était pour les Etats-Unis.
Mais les temps changent.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu