Alternatives Internationales
n°52
Septembre 2011

J'achète ce numéro
> 6,90 €

J'achète la version numérique
chez LeKiosk

J'achète la version numérique
chez Journaux.fr

Europe : comment l'extrême-droite profite de la crise



Editorial

A qui le tour ?

Et un tyran de moins  ! A l'heure où nous écrivons ces lignes, Mouammar Kadhafi n'a pas encore été retrouvé, mais son régime est à terre. Et c'est en soi une grande victoire. Pour les ...

Actualité

L'analyse de Jacques Amalric

Syrie : la sanglante fuite en avant du clan Assad

Pour tenter de sauver son pouvoir en déroute, le régime syrien attise les tensions interconfessionnelles à l'intérieur du pays et compte sur la peur qu'inspire à ses voisins son pouvoir de déstabilisation régionale.()

La chronique du CERI

Libye : réinventer un pays sans Kadhafi ?

La conquête de Tripoli ne lève pas les inconnues sur la capacité du Conseil national de transition à reprendre en main le pays. Si les rebelles sont restés unis dans la guerre, leurs ambitions et leurs projets pourraient vite les diviser.()

Géopolitique

Nations Unies : à quoi ressemblerait un État de Palestine ?

Pour faire pression sur l'Etat hébreu, Mahmoud Abbas souhaite la reconnaissance internationale d'un Etat palestinien. Dont les institutions sont déjà partiellement en place malgré l'occupation israélienne.()

Algérie : en marge du printemps

La vague démocratique n'a pas atteint l'Algérie où le mécontentement a été anesthésié par les traumatismes du passé et la redistribution précipitée de la rente pétrolière. Une méthode coûteuse qui atteint ses limites.()

Égypte : les Frères musulmans préparent leur retour

Créée en 1928 pour convertir la société à une interprétation rigoriste du Coran, la confrérie a été interdite par Nasser en 1953, puis tolérée par ses successeurs. Elle est aujourd'hui la force politique la mieux organisée d'Egypte.()

Le monde vu par Rony Brauman

Famine en Somalie : alerte à l'alerte !

Vingt ans de guerre dans le centre et le sud de la Somalie ont ruiné ce pays. Et la sécheresse qui sévit dans la région aggrave les immenses difficultés dans ...

Enjeux

Europe : comment l'extrême droite profite de la crise

Ils rejettent les partis établis et l'Europe, désignent l'immigration et l'islam comme source de tous les malheurs. A droite de la droite, sans toujours chercher à exercer le pouvoir, les populistes s'enracinent dans les classes populaires. Et empruntent de plus en plus des thématiques de gauche, comme la défense de l'Etat-providence.

Europe : comment l'extrême droite profite de la crise (introduction au dossier)

En Norvège, en Suisse, en Autriche, ils récoltent plus de 20  % des voix aux élections législatives. En Finlande, ils les frôlent. Au Danemark, en Hongrie, ...

Les Vrais Finlandais sont ouvriers

Désormais troisième force parlementaire, l'ancien Parti rural a su prospérer dans les zones touchées par la crise et conquérir les citoyens lassés par la classe politique classique. Même avec un programme politique très hétéroclite.()

Suède : "Prendre en charge les nôtres avant de se soucier des autres"

Svenny Håkansson, 78 ans, est un papy tout ce qu'il y a de plus présentable. Marié, père de trois enfants, cet ancien chef du port de Landskrona, dans le sud de la ...()

Suisse : tant pis pour les patrons !

Premier parti du pays, l'UDC veut limiter la liberté de circulation des travailleurs étrangers, majoritairement européens, dont les entreprises suisses ont pourtant besoin. Même s'il prône par ailleurs le libéralisme et la concurrence.()

Italie : la tentation d'un apartheid

Les bastions de la Ligue du Nord, qui ont prospéré grâce à l'exportation, sont menacés par la concurrence internationale et dépendants de l'immigration. Le parti veut limiter les droits des entreprises étrangères et supprimer ceux des migrants.()

Grèce : à la conquête des indignés

Les populistes du LAOS ne cessent de louvoyer depuis le début de la crise grecque. Après avoir soutenu le premier plan de rigueur, conforme à leur doctrine néolibérale, ils spéculent aujourd'hui sur le mécontentement populaire. Plus rentable.()

Pays-Bas : en croisade contre l'islam

Geert Wilders, le chef du Parti de la liberté, combat la religion musulmane au nom de la défense des droits des femmes ou des homosexuels. Et veut instaurer des milices de quartier pour lutter contre les délinquants d'origine étrangère.()

Espagne : mondialisation, immigration, même combat

Depuis sa création en 2002, le parti Plataforma per Catalunya (PxC) brouille les cartes sur la scène politique catalane. Lors des élections de 2010 pour le Parlement régional, il a obtenu ...()

Danemark : le Parti du peuple dicte la loi

Le Parti du peuple soutient les coalitions gouvernementales de droite depuis dix ans, sans y participer directement. Il a ainsi obtenu l'adoption de règles plus dures contre l'immigration. Une orientation sur laquelle même la gauche n'entend pas revenir.()

Hongrie : à défaut d'immigrés, on vise les Roms

Le souvenir des préjudices dont la Hongrie estime avoir été victime dans l'histoire, les déceptions du postcommunisme et les effets de la crise favorisent la montée en puissance des populistes. Dont les Roms sont le bouc émissaire.()

"Le FN n'est pas dans une logique d'alliance"

La montée du Front national, dont le discours économique se déplace vers la gauche, pousse la droite à durcir ses positions sur l'immigration. Tout en maintenant une position antisystème, le FN réussit ainsi à imposer ses idées.()

Idées

France-Afrique : changeons enfin de relations !

Nicolas Sarkozy s'était engagé à rompre avec les vieux travers de la politique africaine de la France. Mais il a rapidement trahi cette promesse. Son désintérêt pour le continent illustre l'ignorance des élites françaises sur les mutations profondes de l'Afrique. Qui n'a d'autre choix pour essayer de se faire entendre que d'entretenir la concurrence entre puissances occidentales et émergentes.

France-Afrique : changeons enfin de relations !

Cette fois, ce devait être la fin. La fin du paternalisme colonial, des relations clientélistes, des réseaux barbouzards que droite et gauche avaient l'une et l'autre longtemps ...

Congo-Brazzaville : des relations bien mal acquises

Si la France récompense parfois des défenseurs congolais des droits de l'homme, elle continue surtout à soutenir inconditionnellement le président Sassou-Nguesso, qui a retrouvé le pouvoir à la faveur d'une guerre civile.()

Niger : aider, oui. Dominer, non.

La France a intérêt à ce que le Niger, qui est situé au centre d'une région instable, trouve la voie d'un développement économique durable. Mais est-elle prête à renoncer à l'arme de son pouvoir financier ?()

Djibouti : un locataire très intéressé

Grâce à sa base militaire, la plus grande en Afrique, la France peut surveiller le continent et l'océan Indien où elle conserve des territoires. Djibouti y gagne un loyer et la protection contre les appétits de ses grands voisins.()

Mali : des retours au pays, mais pas au rabais

Les restrictions migratoires décidées par Paris et le possible tarissement des envois de la diaspora inquiètent Bamako. Qui a refusé de signer un accord de réadmission de ses ressortissants qui vivent sans papiers en France.()

Côte d'Ivoire : le chantier des retrouvailles

La Côte d'Ivoire a besoin des investisseurs français, mais elle doit dorénavant conditionner leur présence à ses intérêts, pour qu'ils transforment sur place les matières premières du pays et y créent des emplois.()

"Nicolas Sarkozy se moque éperdument de l'Afrique"

Entre le discours catastrophique de Dakar et l'intervention militaire au Tchad, le président français ne voit l'Afrique qu'à travers deux prismes sécuritaires des plus réducteurs : le terrorisme et surtout l'immigration.()

Agir

Développement : la microfinance dans la tourmente

Adorée hier comme la panacée pour sortir des millions d'êtres humains de la misère, la microfinance est aujourd'hui brûlée comme une machine à enrichir les créanciers sur le dos de pauvres. Elle ne mérite aucun de ces excès. Mais, comme outil de développement, elle ne vaut que si elle est manipulée avec précaution.

La microfinance dans la tourmente (introduction au dossier)

C'est une règle du genre. Les livres vantant les mérites de la microfinance se doivent de débuter par une belle histoire. Qui, comme les contes de fées, commence et finit ...

Bosnie-Herzégovine : la déroute du microcrédit

Après avoir été la terre d'élection du microcrédit en Europe centrale, la Bosnie-Herzégovine a été le théâtre de l'une de ses ...()

Inde : retour de balancier

Défauts de paiement, surdendettement, suicides... Après avoir été la Mecque du microcrédit, l'Etat indien de l'Andhra Pradesh est devenu le symbole de ses dérives. Les autorités tentent à présent d'imposer une régulation stricte.()

Bangladesh : l'affaire Yunus

Victime des attaques du gouvernement de son pays, Muhammad Yunus, le fondateur et directeur de la Grameen Bank, la plus célèbre institution de microfinance au monde, a été contraint à la démission le ...()

Brésil : Les "vraies" banques prêtent aux pauvres

A la différence de ses voisins, le géant latino-américain s'est ouvert sur le tard au microcrédit. Le gouvernement y encadre fortement cette activité et cherche par ailleurs activement à y impliquer les banques commerciales classiques.()

Burkina Faso : les paysans d'abord

« La banque des paysans, aux conditions des paysans » : c'est la devise du Réseau des Baoré Tradition d'épargne et de crédit (RBTEC). Qui revient ...()

"Le travail des débiteurs nourrit le capital des créanciers"

Le paysage du microcrédit tend à être dominé par des acteurs financiers privés dont l'objectif n'est pas le développement mais le contrôle d'une activité qui peut s'avérer plus lucrative. En face, la résistance s'organise.()

Culture d'ailleurs

Bolivie : les Indiens d'El Alto s'emparent du hip-hop

Dans cette ville proche de la capitale et peuplée de migrants venus des campagnes, les rappeurs chantent en espagnol, mais aussi en aymara ou en quechua. Pour revendiquer leurs origines et soutenir leur champion, le président Evo Morales.()

Lectures

Narcobusiness. L'irrésistible ascension des mafias mexicaines

L'inexorable montée en puissance de l'industrie de la drogue, qui menace jusqu'à la stabilité du Mexique, est racontée par Babette Stern à la manière d'un ...

Dictionnaire des Khmers rouges / Le maître des aveux

Historiens, journalistes, étudiants qui vous intéressez au Cambodge des Khmers rouges, ne manquez pas d'avoir sur votre table de travail le dictionnaire de Solomon Kane : 276 ...

Au Cameroun de Paul Biya

S'il s'agissait de littérature, ce livre ramènerait Ubu Roi au niveau des oeuvres de la comtesse de Ségur. Mais parce qu'il décrit la réalité, il est tout simplement terrifiant. Certes, il est notoire ...

Timor-Leste. Premier Etat du 3e millénaire

La littérature francophone dépeignant les réalités contemporaines de l'ex-colonie portugaise du Timor-Oriental - l'Ouest de l'île étant sous souveraineté indonésienne - est rare. Elle provient de ...

L'oumma en fragments. Contrôler le sunnisme au Liban

Spécialiste du Moyen-Orient, Bernard Rougier poursuit son décryptage de l'islamisme radical dans cet ouvrage remarquablement informé. Il propose pour commencer une grille ...

A l'ombre du mur. Israéliens et Palestiniens entre séparation et occupation

Le Mur de Cisjordanie sépare en théorie les populations israélienne et palestinienne. Erigé en 2002 par Israël pour mettre fin aux attentats suicides, surmédiatisé, il " masque autant qu'il ...



Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Sommaires des parutions/AI/ n°