Faut-il avoir peur de la déflation ?

Jacques Adda
Alternatives Economiques n° 364 - janvier 2017
couverture
La fin de la mondialisation ?
janvier 2017

Epouvantail pour les banques centrales, la menace déflationniste est loin encore d'avoir disparu, même si le pire semble désormais avoir été évité. L'activisme monétaire ne peut toutefois suffire à créer un environnement propice à la croissance.

1.
La déflation est-elle toujours mauvaise ?
Associée dans la conscience collective au trauma de la Grande Dépression des années 1930, la déflation a fait son retour ces dernières années, sinon dans les faits, du moins dans les esprits.
La perception qu'a le public de l'évolution future des prix est importante en effet, dans la mesure où elle contribue à la formation des prix du moment.
Si s'ancre dans l'opinion l'idée que le niveau général des prix va baisser, les consommateurs auront toutes les raisons de différer leurs dépenses les moins urgentes, les entreprises réduiront leurs stocks au strict minimum et s'abstiendront d'embaucher, tandis que les comportements d'épargne seront stimulés.
Bref, la demande finale baissera et avec elle les prix.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu