Faut-il taxer davantage les retraités ?

Thierry Pech
Alternatives Economiques n° 318 - novembre 2012
couverture
Compétitivité : le travail coûte-t-il trop cher ?
novembre 2012

Le gouvernement veut faire contribuer les retraités aux efforts de redressement des comptes de la Sécu. Pour être juste, cette mesure devra cibler les plus aisés d'entre eux.

Quels sont leurs avantages ?
Le gouvernement a inscrit dans le projet de loi de finances de la Sécurité sociale une nouvelle taxe portant sur les pensions des 10 millions de retraités (sur 15 millions) soumis à l'impôt sur le revenu ou seulement à la taxe d'habitation.
Ceux-ci se verraient ainsi imposer une contribution de 0,15 % en 2013, puis de 0,30 % en 2014, pour des recettes globales attendues de 350 millions d'euros l'année prochaine.
Cette mesure, destinée à financer la dépendance, alignerait du même coup les retraités sur les salariés, qui s'acquittent déjà d'une taxe de 0,30 % à cet effet.
Pour certains, une telle taxe mettrait fin à l'un des nombreux privilèges dont bénéficient les retraités.
Mais ceux-ci sont-ils réellement des privilégiés ?


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu