Gouvernance : nationaliser, une bonne idée ?

Philippe Frémeaux
Alternatives Economiques n° 320 - janvier 2013
couverture
Marché du travail : liberté, inégalité, flexibilité
janvier 2013

En proposant de nationaliser le site de Florange, Arnaud Montebourg a remis à l'ordre du jour une idée qui demeure vivace dans l'imaginaire politique français : en imposant la propriété publique des entreprises, on pourrait défendre les intérêts des salariés et surtout mettre les entreprises au service de la nation tout entière.

A la Libération, le gouvernement du général de Gaulle nationalise les grandes banques, afin de rendre le crédit abondant et bon marché, et les entreprises productrices d'énergie, afin d'en assurer la disponibilité à bon prix pour l'industrie.
De quoi faciliter la reconstruction du pays.
François Mitterrand, élu président de la République en 1981, va pour sa part nationaliser l'ensemble des grandes entreprises industrielles et le reste du secteur financier.
Le but, dans le discours officiel du pouvoir, est de redonner à l'Etat les outils nécessaires pour piloter le développement économique.
Mais la mesure répond surtout à une nécessité politicienne : s'assurer le soutien du Parti communiste et d'une partie de la gauche socialiste.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu