Internet veut zapper la télévision

Marc Chevallier, Journaliste à Alternatives Economiques
Alternatives Internationales Hors-série n° 010 - janvier 2012
couverture
L'état de la mondialisation 2012
janvier 2012

Qu'on se le dise, regarder une série télé à heure et jour fixes sera bientôt has been. Face aux poids lourds de la toile, les chaînes classiques peuvent se faire du souci.

L'annonce symbolise à elle seule les bouleversements en cours : en mars dernier, Netflix, le spécialiste américain de la vidéo à la demande (VOD) sur Internet, a fait savoir qu'il produirait la nouvelle série télévisée House of Cards réalisée par David Fincher et interprétée par l'acteur Kevin Spacey.
En investissant directement dans les contenus, le site Internet se pose en concurrent direct des grandes chaînes de télévision.
Un avant-goût du choc frontal que ces dernières s'apprêtent à subir avec la diffusion croissante des téléviseurs connectés à Internet.
D'ici à 2015, les trois quarts des téléviseurs vendus dans le monde seront connectables à Internet : le défi des chaînes de télévision se résume à ce chiffre.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu