Iran: et les Gardiens de la révolution prirent le pouvoir

Afshon Ostovar, spécialiste du Moyen-Orient et de l'Iran (cf. note 1)
Alternatives Internationales n° 047 - juin 2010
couverture
Développement : comment mieux aider le Sud
juin 2010

Milice révolutionnaire en 1979, les Gardiens de la révolution se sont transformés en armée pendant la guerre contre l'Irak, avant de devenir une puissance économique. Au service de ses propres intérêts, bien plus qu'aux ordres des gouvernants.

Créés peu de temps après la révolution islamique, les Gardiens de la révolution sont progressivement devenus l'une des institutions les plus puissantes du régime iranien.
L'une des plus controversées aussi, notamment depuis qu'ils ont participé à la répression des manifestations qui ont suivi la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinejad le 12 juin 2009.
Retour en arrière sur la genèse d'une organisation armée depuis toujours proche du haut clergé, mais motivée autant par la défense de ses intérêts propres que par l'idéologie ou la religion (1).


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu