Jeunes : une priorité plutôt respectée

Vincent Grimault
Alternatives Economiques n° 364 - janvier 2017
couverture
La fin de la mondialisation ?
janvier 2017

Des mesures positives ont été prises, mais elles n'ont pas révolutionné la situation de la jeunesse.

Faire que les jeunes vivent mieux en 2017 qu'en 2012.
Le slogan qui accompagnait la "priorité à la jeunesse", maintes fois répétée par François Hollande durant sa campagne, était ambitieux.
L'objectif n'a pas été atteint : la plupart des indicateurs (chômage, précarité de l'emploi…) se sont en effet dégradés.
Le président a cependant multiplié les mesures plutôt positives en faveur de la jeunesse.
La proposition phare de la campagne de 2012, le contrat de génération, a été un flop : il s'agissait d'une aide publique pour embaucher un jeune de moins de 26 ans tout en maintenant dans l'emploi un senior de plus de 57 ans.
Seuls 40 300 contrats avaient été signés en juillet 2015, quand 500 000 étaient espérés à la fin du quinquennat.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu