Karachi : l'armée laisse le terrain aux milices

Laurent Gayer, Chargé de recherche au CNRS-CURAPP, rattaché au Centre de sciences humaines (CSH) de New Delhi
Alternatives Internationales Hors-série n° 010 - janvier 2012
couverture
L'état de la mondialisation 2012
janvier 2012

Elle tiendrait tout au Pakistan, de la politique étrangère à l'économie… Mais contre la guerre mafieuse et communautaire qui déchire Karachi, l'armée est aux abonnés absents.

Prière de ne pas klaxonner : l'armée dort.
 " Ce SMS ironique a fait le tour du Pakistan au lendemain du raid mené par un commando américain contre la résidence d'Oussama Ben Laden à Abbottabad, dans le nord du pays, le 2 mai 2011.
Mais c'est moins pour ses éventuelles collusions avec Al-Qaida que pour l'incurie supposée de ses services de renseignement que l'armée pakistanaise a dû essuyer les critiques de certaines franges de la population.
Jouant sur cette crise, les adversaires de l'armée n'ont pas hésité à réclamer qu'elle cesse d'interférer dans la vie politique et retourne dans ses casernes.
Officiellement, depuis que le président et ex-général Pervez Musharraf a quitté ses fonctions en 2008, le pouvoir est revenu aux civils.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu