Dossier Mutations des systèmes productifs en France

L'industrie européenne dans la globalisation

Pierre-Noël Giraud, Mines ParisTech
L'Economie politique n° 053 - janvier 2012

Nous partirons de deux constats, et la France nous servira ici d'illustration du cas de n'importe quel pays européen [1].
En 2008 (voir graphique page suivante), les emplois en France se partageaient en 28 % d'emplois qu'on peut qualifier de " nomades ", en ceci qu'ils produisent des biens et services qui circulent entre pays et qu'ils sont soumis à une compétition désormais globale.
S'ils perdent leur compétitivité, ils disparaissent dans un pays pour apparaître ailleurs.
Et 72 % d'emplois qualifiés de " sédentaires ", produisant des biens et services qui ne circulent pas entre pays.
Ils ne sont pas en compétition, du moins directe, avec des emplois localisés dans d'autres pays.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu