Alternatives Internationales
n°31
Juin 2006

J'achète ce numéro
> 6,90 €

J'achète la version numérique
chez LeKiosk



A lire également


La deuxième génération bouscule l'Europe
  sommaire


Le nouveau visage d'Al-Qaida
  sommaire

L'islamisme est-il soluble dans la démocratie ?



Editorial

L'union des chiites n'aura pas lieu

Il y a deux Moyen-Orient. Le vrai, habité par des gens ordinaires avec des passions, des raisons, des intérêts, des contradictions. Et l'autre, imaginaire, peuplé de créatures dotées d'une ...

Actualité

La Russie, propriété privée de Poutine

Contrôle de l'exécutif sur tous les médias, gouverneurs des provinces nommés par le Kremlin, corruption de toutes les institutions: le pays vit sous la dictature d'un clan.()

Congo, la fin de la guerre de sécession ?

Le 30 juillet, les Congolais élisent leur président et leurs députés. Et inaugurent un système semi-fédéral, qui prévoit un plus grand contrôle des régions sur leurs richesses.()

Népal, pourquoi les maoïstes avancent

Le roi Gyanendra a été forcé de rétablir le Parlement. Mais le nouveau gouvernement semble peu pressé de réduire une fracture sociale qui fait le lit des révolutionnaires.()

Histoire

Mexique, la démocratie sous la révolution

La présidentielle du 2 juillet enracine le multipartisme. Un progrès pour la démocratie après plus d'un demi-siècle de confiscation de la vie politique par le PRI.()

Grandeur et défaillances du mouvement indien

Accepter ou non un compromis avec le pouvoir fédéral ? Les organisations indiennes pro et anti-zapatistes sont de plus en plus divisées. Et perdent de leur poids politique. La déclaration de ...()

La chronique de Rony Brauman

Palestine, l'inacceptable

En avril dernier, a la suite de la victoire du Hamas aux élections législatives dans les territoires palestiniens, l'Union européenne décidait de suspendre son aide ...

Enjeux

L'islamisme est-il soluble dans la démocratie ?

Au pouvoir (Turquie, Palestine) ou à ses portes (Maroc), l'islam politique s'impose aujourd'hui par les urnes. Et le pragmatisme l'emporte sur l'idéologie. Divisés, flous sur leurs objectifs, les partis religieux progressent malgré l'absence de programme économique et social. Parce qu'ils sont sans rivaux.

L'Europe avant Allah

L'AKP, au pouvoir depuis 2002 à Ankara, a apparemment renoncé à islamiser l'Etat et la société. Ses tentatives de réformes dans ce sens s'étant soldées par des fiascos. Car les Turcs ont une préoccupation centrale: la réussite de l'adhésion à l'Union.()

Le Hamas, parti tout-terrain

Elus contre les barons corrompus de l'OLP, les maires Hamas des grandes cités palestiniennes gèrent leurs villes avec deux préoccupations: la transparence et l'aide de la population au quotidien. Et s'aventurent peu sur le terrain miné du religieux.()

Des mollahs et des urnes

Lors de la présidentielle de 2005, les Iraniens ont voté contre l'establishment politique et clérical. L'évolution de la société fait passer les clivages de classes, régionaux, culturels, au premier plan. Et favorise l'organisation de la société civile.

Petits arrangements avec la charia

Entré au gouvernement en 2005, le PKS refuse d'imposer la charia au niveau national, mais il défend son application à Aceh. Et n'a pas désavoué explicitement les auteurs des attentats de Bali, en 2002.()

Les grands écarts des islamistes arabes

Au-delà de la rhétorique démocratique, les intentions des islamistes modérés sont obscures. D'autant qu'ils sont divisés sur presque tout: suprématie des élus sur les théologiens, interprétation de la charia, droits des femmes, lutte armée.()

"L'islam politique est ultra-minoritaire"

L'immense majorité des musulmans de l'Hexagone est d'accord avec la laïcité à la française. Mais les jeunes voulant pratiquer leur religion ne trouvent de réponse que chez les radicaux. Les penseurs libéraux n'étant guère accessibles.()

Idées

Esclavage-colonialisme comment écrire l'histoire

Les réveils des mémoires sont multiples: Noirs américains, litiges entre le Japon et ses voisins, polémique françaises sur un passé occulté. Si les souffrances d'hier ne doivent pas être déniées, elles ne peuvent servir de lecture du présent. Une seule façon pour éviter ce piège: passer du devoir de mémoires au devoir d'histoire.

Esclavage-colonialisme comment écrire l'histoire (introduction du dossier)

Ernest Renan est bien mort. Le corps du célèbre historien est certes passé depuis un moment déjà de vie à trépas. Mais la disparition de son âme ...

L'échec d'une certaine idée de la france

La colonisation et l'esclavage portent un rude coup à l'universalisme à la française. D'où leur exclusion fréquente du récit national. Pour éviter la concurrence des mémoires, il est urgent d'écrire l'histoire des Français. De tous les Français.()

Etats-Unis, l'argent peut-il réparer?

La promesse d'indemnisation des anciens esclaves, en 1865, ne sera jamais tenue. Dans les années 90, à la suite des mobilisationsdes Noirs d'Afrique du Sud notamment, la revendication resurgit. Mais elle est loin de faire l'unanimité chez les Blancs. Comme chez les Noirs.()

Grande-Bretagne, l'autre existe

Contrairement à la France, la recherche britannique intègre les récits des colonisés dans l'histoire nationale. Conséquence: la question impériale figure en bonne place dans les programmes scolaires.()

Quel devoir d'histoires ?

Les mémoires oubliées font enfin l'objet de nombreux travaux de recherche, qui sont débattus dans l'espace public. Indispensable, à une condition: que les politiques ne s'arrogent pas le droit de dire le vrai sur l'interprétation du passé. Un danger présent dans les lois Taubira et Gayssot.()

Débat d'ailleurs

Environnement, le grand marchandage

Faut-il ou non exploiter le pétrole du nord de l'Alaska ? Ce débat ancien, qui oppose écologistes et industriels, éclaire le fonctionnement de la politique américaine.()

Agir

Mondialisation : syndicats de tous les pays...

Délocalisations, dumping social au Sud: les syndicats se débattent dans des contradictions inédites. Comment lutter contre la globalisation libérale quand les intérêts des salariés du Nord et du Sud s'opposent ? Pourtant, le combat s'organise. La fusion entre les grandes organisations internationales en est le symbole.

Suédois-Lettons, même longueur d'ondes

"Les ouvriers lettons employés sur le chantier de Vaxholm auraient dû recevoir le salaire minimum prévu par la convention collective suédoise. Nous sommes contre le ...()

Repères : qui est qui?

Les organisations syndicales internationales forment deux grandes familles. Les Fédérations syndicales internationales (FSI), au nombre de dix, rassemblent les syndicats de branche ...()

ONG-confédérations, le temps des alliances

S'ignorant mutuellement pendant longtemps, ONG et syndicats se retrouvent de plus en plus sur le terrain pour la défense des droits économiques et sociaux au Sud.()

Syndicalisme agricole, la fracture politique

Modèle productiviste, défense des subventions au Nord contre vision internationaliste et soutien aux producteurs du Sud: deux conceptions s'affrontent. Malgré certaines évolutions.()

Marins, une solidarité internationale exemplaire

Le syndicat des marins mène un combat contre les pavillons de complaisance depuis 1948. Si le système s'est étendu, les dégâts sociaux ont été limités. Enquête.()

"Que dirait-on si notre job était délocalisé ?"

Comment défendre des travailleurs étrangers s'ils menacent le marché du travail national ? Tous les syndicats européens vivent cette contradiction.En sortir passe par la construction, difficile, de conventions collectives internationales.()

Lectures

Et la nuit est tombée. De la révolution victorieuse aux prisons cubaines par Hubert Matos

Un récit bouleversant. Celui d'un proche compagnon d'armes de Fidel Castro, Huber Matos, qui, au lendemain du triomphe de la révolution, est jeté dans les geôles du nouveau régime, où il y croupit ...

Votre voisin n'a pas de papiers. Paroles d'étrangers Cimade

Dans le débat sur les politiques migratoires, les voix sont nombreuses, contradictoires.Il en manque une pourtant: celle des principaux intéressés, les "étrangers", dont l'existence et les problèmes ...

Par Rony Brauman Penser dans l'urgence. Parcours critique d'un humanitaire

Les entretiens menés par la journaliste Catherine Portevin avec Rony Brauman dévoilent l'itinéraire personnel-des années Mao à Médecins sans frontières (MSF), dont il assure la présidence de 1982 à ...

Russie, la loi du pouvoir Par Thérèse Obrecht

"Le goulag n'a pas disparu. Il s'est dissous dans la société." Le propos, placé en exergue du dernier chapitre de cet ouvrage est celui d'un Russe, qui a ...

Etudiants chinois. Qui sont les élites de demain ? Par Aurore Merle et Michaël Sztanke

Les étudiants qui bravaient les chars place Tiananmen, en 1989, ont cédé la place, semble-t-il, à des jeunes plus préoccupés aujourd'hui par leur réussite individuelle. Pourquoi ? Cette question ...

Géopolitique de l'Espagne Par Barbara Loyer

Un ouvrage qui ressemble à première vue à un usuel, tant il fournit une information détaillée sur l'histoire et la géographie de l'Espagne. Mais cette "géopolitique" est aussi bel et bien un essai, ...



Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Sommaires des parutions/AI/ n°