L'Economie politique
n°35
Juillet 2007

J'achète ce numéro
> 10,00 €

L'OMC a-t-elle un avenir ?



Editorial

OMC : changer pour exister

Christian Chavagneux

Faute d'accord, Pascal Lamy, le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), avait suspendu en juillet 2006 les négociations commerciales ...

L'OMC a-t-elle un avenir ?

OMC : le possible et le souhaitable

Jean-Marc Siroën : Professeur à l'université de Paris IX-Dauphine, Eurisco et Céri.

par Jean-Marc Siroën Après avoir analysé les principes d’action de l’OMC jusqu’à aujourd’hui, Jean-Marc Siroën relève plusieurs risques possibles de dégradation de la gouvernance mondiale du commerce et propose des avancées pour la renforcer.()

L'OMC n'est pas en danger

Sandra Polaski : Fondation Carnegie pour la Paix internationale.

par Sandra Polaski Le blocage du cycle de Doha n’est que temporaire et ne doit pas faire craindre pour l’avenir de l’OMC. Pas plus que les accords commerciaux bilatéraux, qui ne vont pas se multiplier. Pour autant, une OMC plus efficace devrait prendre en compte les conséquences du commerce international sur l’emploi et les dynamiques de richesse internes des pays.()

Un nouvel enjeu pour Doha : réintroduire le développement

Kevin P. Gallagher : Professeur à l'université de Boston et chercheur senior au Global Development and Environment Institute, à l'université de Tufts .

par Kevin P. Gallagher Les estimations des gains à attendre du cycle de Doha sont en baisse, tandis que les coûts pour le Sud sont de plus en plus reconnus. L’avenir de la négociation dépend de la capacité des pays riches à mettre les règles commerciales au service du développement des pays du Sud.()

OMC : s'adapter à un avenir moins protectionniste

Dipankar Sengupta : Département de Sciences économiques, université de Jammu, Jammu et Kashmir, Debashis Chakraborty : Institut indien du commerce extérieur, New Delhi

par Debashis Chakraborty et Dipankar Sengupta Pour ces deux chercheurs indiens, l’avenir sera marqué par une baisse des sentiments protectionnistes au Nord comme au Sud, réclamant de l’OMC de pouvoir fournir un cadre légal général, mais adaptable localement, des règles du commerce.()

L'avenir selon Georges Bernanos

Roberto Carvalho de Azevêdo : Diplomate, sous-secrétaire général pour les Affaires économiques et technologiques au ministère des Affaires étrangères du Brésil, Haroldo de Macedo Ribeiro : Diplomate, ministère des Affaires étrangères du Brésil

par Roberto Carvalho de Azevêdo et Haroldo de Macedo Ribeiro Ces deux diplomates brésiliens affirment avec force l’engagement multilatéral de leur pays. Ils demandent aux pays riches de tenir compte de leur montée en puissance et de faire plus d’efforts que les pays du Sud.()

L'avenir compromis de l'OMC

Romain Benicchio : Oxfam, Celine Charveriat : Oxfam

par Céline Charvériat et Romain Benicchio Pour Oxfam, les pays riches ne jouent pas le jeu d’une Organisation qui devrait être au service de tous ses membres. Faute d’un accord en faveur du développement des pays pauvres, la légitimité de l’OMC s’affaiblira encore.()

Mondialisation

L'Inde ou l'économie Shiva

Jean-Joseph Boillot : Ancien conseiller financier en Inde et cofondateur de l'Euro-India Economic and Business Group (EIEBG).

par Jean-Joseph Boillot Une analyse précise des forces et des faiblesses de l’économie indienne et la présentation de plusieurs scénarios pour tenter de comprendre la future place de ce grand pays émergent dans la mondialisation.()

Sciences économiques

Les ambiguïtés de la sociologie économique

André Orlean : Directeur de recherches au CNRS, PSE-Cepremap

par André Orléan Les approches de sociologie économique contemporaine entretiennent une relation ambiguë avec la science économique dominante, faite à la fois de contestation théorique et de récupération de ses résultats.()

Le prix Nobel, l'économie politique et la mondialisation

Frédéric Lordon : CNRS, Bureau d'économie théorique et appliquée

par Frédéric Lordon Une lecture des récents écrits de Joseph Stiglitz : loués pour leur analyse critique de la mondialisation et pour l’exposition crue des rapports de force qui s’y jouent, ils sont aussi discutés car ils n’osent pas en tirer toutes les conclusions politiques qui s’imposent.()



Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Sommaires des parutions/EP/ n°