L'Uruguay invente l'Etat-providence

Yann Mens
Alternatives Internationales n° 028 - octobre 2005
couverture
Pologne, Hongrie, Slovaquie... Des sociétés déboussolées
octobre 2005

Dans ce petit pays, un grand président, José Batlle y Ordoñez, lança, de 1911 à 1913, des réformes sans précédent: nationalisation des assurances, journée de huit heures pour les travailleurs urbains, pensions vieillesse… Histoire d'un précurseur.

C'est la première grève générale dans l'histoire de l'Uruguay.
En ce mois de mai 1911, un mouvement social dans les deux compagnies de trolleys contrôlées par des sociétés européennes a mis le feu aux poudres à Montevideo.
Le 22, les syndicats, dominés par les anarchistes, organisent une manifestation.
La foule se regroupe sous les fenêtres du président de la République.
José Batlle y Ordoñez, appelé par ses concitoyens Don Pepe, sort sur le balcon: "Organisez-vous, unissez-vous et tentez d'obtenir l'amélioration de votre situation économique, lance-t-il aux manifestants.
Vous pouvez être sûrs que le gouvernement ne sera jamais votre ennemi tant que vous respecterez la loi et l'ordre.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu