La théorie du capital humain.

Denis CLERC
Alternatives Economiques n° 105 - mars 1993

Avec la théorie du capital humain, Gary Becker, Prix Nobel d'Economie 1992, analyse l'apport de la formation à la croissance. Il propose une analyse économique "rationnelle" des choix individuels en matière d'éducation. Cette théorie, d'inspiration libérale, conduit à s'interroger sur la fonction du système scolaire.

Les jurés suédois du Prix Nobel d'économie ont choisi en 1992 Gary Becker qui s'est rendu célèbre par ses travaux sur le capital humain.
A vrai dire, la paternité de cette approche revient plutôt à un autre américain, Théodore W.
Schultz, également professeur à l'Université de Chicago et également Prix Nobel (en 1974), qui a notamment publié deux articles sur ce sujet: l'un dans l'American Economic Review de mars 1961 (" Investment in Human Capital " ), l'autre, la même année, dans un livre collectif (1), sous le titre " Education and Economic Growth " .


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu