Le paradoxe de la tranquillité

Jézabel Couppey-Soubeyran
Alternatives Economiques n° 320 - janvier 2013
couverture
Marché du travail : liberté, inégalité, flexibilité
janvier 2013

C'est dans les contextes de stabilité macroéconomique que les banques, les ménages et les entreprises prennent le plus de risques financiers. La crise de 2007-2008 illustre parfaitement ce paradoxe.

C'est quand tout va bien que les risques se prennent.
Ainsi s'exprime le fameux "paradoxe de la tranquillité" qui est au coeur des travaux menés par l'économiste Hyman Minsky dans les années 1980 sur l'instabilité financière.
Fameux, ce paradoxe ne l'était guère avant que la crise ne souffle sur la poussière qui recouvrait les articles de Minsky.
Depuis la crise financière déclenchée en 2007-2008, il n'est quasiment plus un seul discours sur le sujet qui n'y fasse référence ou qui ne cite Irving Fisher, qui a également beaucoup inspiré Minsky par son analyse de la dépression des années 1930.
Pour Minsky, le système financier est intrinsèquement instable.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu