Le télétravail, une arme antipollution ?

Sandrine Foulon
Alternatives Economiques n° 364 - janvier 2017
couverture
La fin de la mondialisation ?
janvier 2017

Les études divergent à propos de l'impact du télétravail sur la pollution atmosphérique.

Les images de villes asphyxiées sous une brume de particules fines ne sont plus réservées à la Chine.
Paris, Grenoble, Strasbourg… connaissent toutes des pics de pollution.
Et ce n'est pas fini.
Parmi les mesures pour lutter contre ce fléau, est-il judicieux de remettre le télétravail au goût du jour ?
Depuis 2012, un article du code du travail (L1222-11) précise qu'en cas de circonstances exceptionnelles, de force majeure, ou de menace d'épidémie, le télétravail peut être considéré comme un aménagement de poste rendu nécessaire pour que l'entreprise continue de fonctionner et que les salariés soient protégés.
Problème : les modalités de ces circonstances exceptionnelles devaient être définies par un décret du Conseil d'Etat… qui n'est toujours pas paru.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu