Alternatives Economiques
Poche n°69
Septembre 2014

J'achète ce numéro
> 9,50 €

J'achète la version numérique
chez LeKiosk

Les grandes dates de l'histoire économique et sociale de la France



Editorial

Mille ans d'histoire

Marignan en 1515, tout le monde connaît  ! Mais la date de la création du franc sous Jean le Bon (1360) ou la nomination de Colbert comme contrôleur général des Finances (1665)  ? ...

1000-1500 : les lentes mais profondes mutations du Moyen Age

1000-1500 : les lentes mais profondes mutations du Moyen Age

Après l'éclatement de l'Empire carolingien, la dynastie capétienne, qui s'impose en 987 dans le bassin parisien, ne règne que sur une petite partie de ce qui deviendra la ...

1000 : l'an mil, l'époque bénie de la croissance

Ni soudaine ni rapide, la croissance économique que connaît l'Europe aux alentours de l'an mil a probablement commencé dès la fin du VIIIe siècle. Elle s'est faite sans grande innovation technologique et dans un cadre sociopolitique transformé.()

1070-1080 : les premières libertés communales

Saint-Omer et Cambrai vont être les premières cités françaises à obtenir des "privilèges" collectifs qui leur permettent de s'auto-administrer. Ces "libertés communales" révèlent l'émergence d'une nouvelle société urbaine dans l'Occident médiéval.()

1163 : le concile de Tours condamne le prêt à intérêt

La condamnation du prêt à intérêt par l'Eglise n'a pas empêché, au travers de divers subterfuges, le développement du crédit, moteur de l'activité économique.()

1347-1352 : grande Peste et grande dépression

Entre 1347 et 1352, la Grande Peste ravage l'Occident. Elle provoque la disparition d'au moins un tiers de la population, désagrège la société et aggrave la dépression économique.()

1360 : la naissance du franc

Il est né le 5 décembre 1360 et s'est éteint le 17 février 2002. Le franc s'est transformé à de nombreuses reprises durant les six siècles de sa vie mouvementée. A l'image de notre histoire économique.()

1395-1456 : Jacques Coeur, un homme d'affaires au Moyen Age

Le parcours de ce grand marchand, par la fortune qu'il sut amasser et ses relations étroites avec le pouvoir, est révélateur des mécanismes de l'économie, de la société et de la politique en France au début du XVe siècle.()

1500-1789 : le temps du mercantilisme

1500-1789 : le temps du mercantilisme

La société française du XVIe siècle est déchirée par des guerres de religion parfois dévastatrices. Mais celles-ci ne peuvent que retarder les ...

1539 : le grand "tric" des imprimeurs

A Lyon en 1539, les compagnons compositeurs et correcteurs de l'imprimerie entament un bras de fer musclé avec le patronat et les autorités pour améliorer leurs conditions de travail et valoriser leurs savoir-faire.()

1568 : Jean Bodin et la "première mondialisation"

Contemporain de la première mondialisation et d'une période d'inflation soutenue, Jean Bodin en a déduit une théorie quantitative de la monnaie dont il publiera les premiers principes en 1568. Cette théorie a inspiré de nombreux auteurs jusqu'à aujourd'hui.()

1665 : Colbert, contrôleur général des Finances

Régulièrement décrié par les libéraux, le colbertisme, ce mercantilisme à la française, pose pourtant les questions de la compétitivité, de l'innovation et de l'investissement.()

1695 : Louis XIV crée la capitation

A court d'argent, Louis XIV décide de créer en 1695 une nouvelle recette fiscale pour faire face au déficit des comptes du pays. Un prélèvement révolutionnaire qui préfigure l'impôt progressif sur le revenu.()

1720 : John Law et la bulle de la Compagnie du Mississippi

Au début du XVIIIe siècle, John Law tente une expérience macroéconomique inédite pour résoudre le problème de la dette publique française. Son échec provoquera le premier krach boursier de l'histoire.()

1760 : la fondation de la manufacture Oberkampf

L'atelier d'impression de tissus créé par Oberkampf en 1760 va se transformer en une manufacture comptant 1 100 personnes en 1800. Bien qu'encore artisanale, celle-ci préfigure l'entreprise de la révolution industrielle.()

1762 : un arrêt royal légalise la proto-industrialisation

Un décret du 7 septembre 1762 légalise la délocalisation à la campagne d'une partie de la fabrication textile ou métallurgique, contournant ainsi le monopole des corporations urbaines.()

1788 : le point culminant de l'économie esclavagiste

A la veille de la Révolution, Nantes et Bordeaux sont les plus florissants des ports qui profitent de la "traite négrière" et de l'économie esclavagiste.()

1788 : face à la dette, Louis XVI convoque les états généraux

L'endettement de l'Etat est devenu insoutenable sous le règne de Louis XVI. Une dette creusée par les guerres et d'habiles spéculations, notamment de banquiers suisses. Le roi doit lever de nouveaux impôts, il convoque alors les états généraux. C'est le point de départ de la Révolution.()

1789-1870 : la France en révolutions

1789-1870 : la France en révolutions

Pendant la Révolution, la suppression des corporations et l'interdiction des coalitions professionnelles suppriment tout corps intermédiaire entre l'Etat et le citoyen : les ...

1791 : lois d'Allarde et Le Chapelier

Une des priorités des révolutionnaires a été de supprimer les corporations, ces regroupements dirigés par les maîtres-artisans régissant l'accès à la plupart des professions, fixant les salaires et ...()

1803 : la création du franc germinal

Par la loi du 7 germinal an XI (27 mars 1803), Bonaparte, alors Premier consul, crée le franc germinal. Le franc fort est né. Il vivra plus d'un siècle, jusqu'en 1914.()

1804 : le code civil

Le code civil inscrit dans l'ordre juridique les acquis de la Révolution. La loi est désormais la même pour tous, sauf pour les femmes, réduites au rôle d'instruments de transmission de la propriété.()

1818 : la naissance du livret A

Garanti au début par l'Etat, le livret A séduira de nombreuses générations de Français, parmi les plus modestes, en leur permettant de réserver une part de leurs revenus en prévoyance des aléas de la vie.()

1832 : les épidémies de choléra et la nécessité de l'eau potable

A l'instar de Paris en 1832, de nombreuses cités européennes vont être durement frappées au cours du XIXe siècle par des épidémies de choléra. Une maladie liée aux mauvaises conditions sanitaires dans les villes.()

1834 : la naissance de l'économie sociale et solidaire

Au cours du XIXe siècle, face aux dégâts du capitalisme moderne, de nombreuses initiatives mettent en pratique les principes de coopération, de mutualisme et de solidarité développés par plusieurs courants de pensée.()

1840 : le rapport Villermé et le travail des enfants

Le rapport de Louis-René Villermé est à l'origine de la première loi française limitant le travail des enfants. S'il est loin d'être un brûlot anticapitaliste, il met en lumière la question sociale.()

1842 : la grande loi sur les chemins de fer

La loi de 1842 organise la construction par l'Etat d'un dense réseau de chemins de fer partant en étoile de Paris. La première révolution industrielle va alors entrer dans une nouvelle phase.()

1848 : de l'émeute à la révolution

Les mauvaises récoltes précipitent la chute, cette fois définitive, de la royauté en France. La République est proclamée.()

1848 : l'abolition de l'esclavage

L'abolition de l'esclavage est proclamée en 1848. Pour l'obtenir, ses partisans ont dû étoffer leurs protestations morales d'arguments économiques afin de démontrer l'inefficacité de l'asservissement de l'homme par l'homme.()

1860 : le "coup d'Etat douanier" de Napoléon III

Le traité de libre-échange franco-britannique de 1860 poursuit des objectifs politiques autant que des fins économiques.()

1870-1914 : la construction d'une société républicaine

1870-1914 : la construction d'une société républicaine

Malgré l'opposition de l'Eglise, d'une droite bonapartiste ou monarchiste et d'une nouvelle extrême droite qui ont en commun un rejet de la démocratie parlementaire, la IIIe ...

1882 : l'école de Jules Ferry

"Laïque, gratuite, obligatoire pour les enfants de 6 à 13 ans", telle doit être l'instruction primaire définie par la loi du 28 mars 1882. Ajoutons "nationale et républicaine".()

1883-1885 : la conquête du Tonkin

La conquête du Tonkin, au nord du Vietnam, prônée par Jules Ferry, est un moment décisif de l'histoire mouvementée de la mainmise française sur l'Indochine. Après l'Algérie, la péninsule devient le deuxième fleuron de l'empire colonial. Mais une colonie bien différente.()

1884-1901 : les lois sur la liberté syndicale et la liberté d'association

La loi sur la liberté syndicale et celle sur la liberté d'association, portées par Pierre Waldeck-Rousseau sous la IIIe République, répondent à un besoin d'approfondissement démocratique et de reconnaissance de la diversité sociale.()

1886 : procédé Héroult de production d'aluminium par électrolyse

Le brevet déposé par Paul Héroult en 1886 pour la fabrication par électrolyse de l'aluminium s'inscrit dans un ensemble d'innovations technologiques et de produits, en Europe comme aux Etats-Unis.()

1892 : face aux "pays neufs", le protectionnisme

En cette fin de XIXe siècle, la concurrence des pays émergents fait rage. Dans l'industrie, mais aussi et surtout dans l'agriculture. Du coup, les tentations protectionnistes sont vives, en France comme ailleurs. Avec des résultats inégaux.()

1895 : la fondation de la CGT

La CGT d'avant 1914 incarne un "syndicalisme d'action directe", militant de la grève générale, fier de son indépendance vis-à-vis des partis. Et loin des modèles anglais ou allemand d'un syndicat de masse proche de la social-démocratie.()

1898 : la loi sur les accidents du travail

La loi d'avril 1898 sur les accidents du travail annonce la naissance d'un droit du travail et de l'Etat social. Enfin  !()

1900 : l'Exposition universelle de Paris

Fête du progrès et des nations, l'Exposition universelle qui a lieu à Paris en 1900 ouvre un siècle que l'on veut de fraternité et d'égalité. Un siècle qui serait aussi celui d'une "économie sociale" réussissant l'harmonie entre entreprise privée et intérêt collectif...()

1903 : le premier Tour de France

Populaire, cocardier, professionnel et... lucratif. Fondée sur le premier bien durable de masse, la bicyclette, la Grande Boucle est lancée en juillet 1903. Depuis, elle est devenue un des symboles du sport-spectacle et de ses dérives.()

1906 : la création du ministère du Travail

Si la création, en octobre 1906, du ministère du Travail est un coup politique, elle est aussi le signe d'une prise en considération durable et effective de la question sociale par la République.()

1907 : la révolte du Midi viticole

Effondrement des prix, baisse des salaires..., la crise de surproduction de vins touche de plein fouet le Languedoc-Roussillon. Et conduit, en cette année 1907, les vignerons à la révolte.()

1910 : la loi sur les retraites

Très édulcorée par un Sénat éloigné du monde du salariat, la loi sur les retraites ouvrières et paysannes de 1910 a néanmoins institué un principe assurantiel et le droit à la retraite pour tous.()

1914 : aux sources de l'impôt sur le revenu

Il aura fallu sept ans de débats parlementaires et l'imminence de la guerre pour que soit votée, en juillet 1914, la création d'un impôt sur le revenu.()

1914-1944 : une société fracturée par les guerres et la Grande Dépression

1914-1944 : une société fracturée par les guerres et la Grande Dépression

La Grande Guerre bouleverse l'économie, qui est mise au service de la victoire espérée. Elle nécessite une rationalisation de la production qui ne va pas sans un certain ...

1914-1918 : la mobilisation économique

La Grande Guerre fut une guerre industrielle. La mobilisation des entreprises joua un rôle déterminant sur cet "autre front".()

1919 : un baccalauréat pour les filles 1919

La création d'un baccalauréat féminin amorce une lente évolution des mentalités vis-à-vis du travail des femmes, qui s'inscrit dans un mouvement général d'émancipation et d'égalité encore inachevé aujourd'hui.()

1920 : la création de la commission interministérielle de l'Immigration

Après les saignées de la Grande Guerre, la main-d'oeuvre étrangère s'avère indispensable pour développer l'appareil industriel. Une politique de recrutement et d'accueil est mise en place, tant par l'Etat que par le patronat.()

1924 : la création de la Compagnie française des pétroles

De la Compagnie française des pétroles (CFP) à Total et Elf, ou comment la France va se doter d'une industrie nationale du pétrole, contrôlée par l'Etat jusqu'en 1992.()

1928-1958 : du franc Poincaré au "nouveau franc"

L'énorme création monétaire suite à la Grande Guerre provoque inflation et chute de la monnaie dès la fin de 1918. La crise financière est là.()

1936 : les réformes du Front populaire

Les 40 heures et les congés payés ne sont que la partie émergée d'une politique de relance modérée qui se heurte à l'absence de consensus social.()

1940-1944 : la collaboration économique sous Vichy : un patronat consentant

La plupart des patrons ont cherché à réaliser de bonnes affaires avec l'Allemagne nazie, se retranchant facilement derrière la contrainte subie.()

1944-1972 : la grande transformation

1944-1972 : la grande transformation

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la mise en place d'une économie mixte sous l'égide d'un Etat modernisateur et redistributeur permet une croissance exceptionnelle. La naissance ...

1944-1946 : la naissance de l'Etat social

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, des systèmes de protection sociale se mettent en place partout en Europe, chacun avec sa spécificité. Le modèle français, lui, est caractérisé par la place centrale de l'Etat.()

1944 : l'égalité civique des femmes

Le droit de vote n'est accordé aux Françaises que le 21 avril 1944. Et la route sera encore longue vers l'égalité, au niveau politique comme au travail.()

1946-1958 : la IVe République, l'acte I des Trente Glorieuses

Décriée pour son instabilité politique et sa gestion dramatique de la décolonisation en Indochine puis en Algérie, la période 1946-1958 n'en n'est pas moins celle de l'essor de la prospérité des Trente Glorieuses.()

1946 : la loi sur le fermage et le métayage

Le 17 octobre 1946, une loi garantit aux fermiers et aux métayers la pérennité de leur exploitation.()

1947 : la productivité au poste de commande

A la Libération, la France doit retrouver et dépasser sa production d'avant-guerre, mais surtout accroître fortement la productivité. Voilà le maître mot d'une période où se profile, après une phase de relatif protectionnisme dans les années 1950, l'intégration des économies occidentales dans une économie mondiale dominée par les Etats-Unis.()

1950 : création du salaire minimum

Du Smig au Smic, histoire d'une garantie nécessaire qui n'a empêché ni la croissance de l'emploi ni les inégalités.()

1954 : l'appel de l'abbé Pierre

Au moment où l'abbé Pierre lance son appel en faveur des sans-logis, lors de l'hiver 1954, des millions de personnes vivent dans des taudis ou des logements insalubres. Soixante ans après, la question du logement demeure critique.()

1957 : le traité de Rome et l'engrenage économique

Le traité de Rome trace la voie d'un modèle européen de capitalisme régulé par des politiques communes. Un traité à l'esprit politique et à la lettre économique.()

1962 : le lancement de la PAC

Prévue par le traité de Rome, la politique agricole commune institue à l'intérieur des frontières communautaires la libre circulation des produits agricoles et fixe des prix garantis pour les principaux d'entre eux, ainsi qu'une solide protection douanière vis-à-vis de l'extérieur.()

1968 : Mai 68, un grand bonheur

Mai 68 a sonné comme l'indispensable révolte d'une société en pleine évolution, mais dont les cadres culturels et politiques étaient restés figés. Une grande aspiration à vivre, à débattre et à secouer le monde pour réveiller l'avenir.()

1969 : Airbus prend son envol

Success story européenne, Airbus illustre la réussite de l'alliance entre une intervention étatique forte et la dynamique du secteur privé.()

1973-2014 : un modèle économique et social en crise

1973-2014 : un modèle économique et social en crise

A partir du début des années 1970, le modèle économique et social français entre en crise. La main-d'oeuvre non qualifiée se révolte contre le ...

1971-1973 : la révolte des OS

Au début des années 1970, une série de grèves d'ouvriers spécialisés révèle les failles non seulement du taylorisme, mais aussi de la classe ouvrière.()

1974 : le plan Messmer choisit l'option du tout-nucléaire

En mars 1974, le plan Messmer lance un vaste programme de construction de centrales nucléaires. Le complexe nucléo-industriel, déjà bien installé, monte en puissance.()

1975 : l'ère du chômage de masse

Après les Trente Glorieuses, le chômage de masse s'installe durablement en France. En cause notamment l'ouverture économique et la transformation de l'emploi.()

1982-1984 : les premières percées électorales du Front national

Depuis plus d'un siècle, la France connaît épisodiquement des poussées de l'extrême droite. Commencée au début des années 1980, celle que nous connaissons aujourd'hui est particulièrement longue et forte.()

1998 : les 35 heures

Les 35 heures, décriées à droite, ont été "assouplies" mais pas supprimées. Appréciées par nombre de salariés, elles ont contribué à augmenter l'offre d'emplois.()

1999 : le lancement de l'euro

L'euro a mis un terme à l'instabilité des changes préjudiciable aux échanges intra-européens, mais faute d'organisation de la zone, les effets pervers ont pris le dessus.()

2002-2011 : la décennie maudite des inégalités

Les inégalités de revenus se sont beaucoup accentuées entre 2002 et 2011. Un phénomène dû à la crise, mais aussi à des choix politiques en matière fiscale et à l'appétit des actionnaires sur fond de mondialisation.()

2009 : le succès des écologistes aux européennes

Les 15  % obtenus en France par la liste Europe Ecologie témoignent de l'aspiration d'une partie de la population à une économie plus verte.()

2012 : la création du ministère du Redressement productif

Affiché comme un objectif majeur, le redressement productif est à l'agenda des politiques : pertes d'emplois, de parts de marché, de poids économique..., l'industrie française se porte en effet mal. Redresser la barre est un travail de longue haleine.()



Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Sommaires des parutions/AEHSP/ n°