Les trois péchés originels de l'euro

Olivier Lacoste
Alternatives Economiques Poche n° 058 - décembre 2012

Une monnaie sans politique, une finance insuffisamment régulée, un mécanisme de gestion de crise inexistant, la crise a révélé les vices de fabrication de la monnaie unique.

La crise met en évidence les vices de fabrication de l'euro : les Européens ont agi comme si une monnaie n'avait pas de dimension politique, comme si elle n'entretenait pas de relation privilégiée avec la souveraineté.
Sur ce postulat, en faisant l'euro, ils ont pensé pouvoir s'en remettre à des règles.
Ils ont construit une monnaie incomplète, une monnaie sans politique.
Premier défaut, les Européens n'ont pas prévu de politique économique pour accompagner la monnaie.
C'est par une vertu automatique que le marché unique et l'euro étaient supposés favoriser la "convergence" des économies de la zone.
Or les modèles économiques ont divergé.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu