Musique en ligne : le baroud des majors

Marc Chevallier
Alternatives Economiques n° 216 - juillet 2003

La croisade des majors contre le piratage vise surtout à protéger leurs rentes de monopoles.

Le piratage tue la musique.
Cette rengaine entonnée par les majors du disque depuis deux ans est de plus en plus reprise et amplifiée par les médias.
Avec une certaine confusion entre le piratage industriel, qui nourrit toute une économie souterraine, et les téléchargements de musique sur Internet par des particuliers pour leur propre usage.
Le succès fulgurant chez les internautes du peer to peer (*) , système permettant d'échanger gratuitement des fichiers de tous types - texte, audio ou vidéo -, menacerait toutes les industries culturelles: l'édition, le cinéma et surtout la musique.


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu