Permis de concurrence

Franck Seuret
Alternatives Economiques n° 364 - janvier 2017
couverture
La fin de la mondialisation ?
janvier 2017

Pour faire baisser le coût du permis de conduire, le gouvernement a entrepris de libéraliser le secteur des auto-écoles.

C'est plus qu'un simple permis de conduire.
La petite carte rose est bien souvent aussi un sésame pour l'emploi.
En être titulaire constitue un critère d'embauche pour 65 % des employeurs [1].
Son obtention constitue donc un passage quasi obligé : 95 % des 25-34 ans ont le permis.
Chaque année, 1,3 million de personnes passent l'examen pratique pour la conduite d'une voiture, après avoir suivi au moins 20 heures de conduite obligatoire et souvent bien plus.
Et 60 % décrochent ce permis B.
Mais ceux qui doivent le repasser sont contraints à la patience : en 2013, le délai moyen de représentation atteignait 98 jours.
De plus, obtenir son permis coûte cher : 1 804 euros en moyenne, selon une récente étude de l'UFC Que choisir [2].


Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu