Dossier Web
Mai 2009



A lire également


L'entreprise
  sommaire


L'état de l'économie 2010
  sommaire


La responsabilité sociale des entreprises françaises
  sommaire

Que font les entreprises de leurs profits ?

Après une hausse de 25 % en 2005, le bénéfice net des entreprises du CAC 40 a augmenté de 10,4 % en 2006. Les grandes entreprises françaises en profitent plutôt pour rémunérer leurs actionnaires que pour investir. Et ce, dans un contexte international marqué par le retour des fusions-acquisitions et par la recherche de la fiscalité la plus basse.


 


 


Mode d'emploi pour accéder aux articles de ce dossier



Les entreprises du CAC 40

Partage des bénéfices : la grande illusion

Le rapport Cotis sur le partage de la valeur ajoutée a été remis le 13 mai au président de la République. Nicolas Sarkozy avait plaidé pour une répartition des bénéfices en trois tiers entre salariés, actionnaires et entreprise. Mais cette proposition est au mieux une chimère, au pire une menace pour les salariés.

Les entreprises françaises aiment les paradis fiscaux

Les entreprises du CAC 40, qu'elles soient bancaires ou industrielles, ne boudent pas les territoires offshore.

Que font les entreprises de leurs profits ?

Leurs comptes le confirment, les entreprises du CAC 40 sont frileuses en matière d'investissement. Même si la tendance s'améliore nettement depuis l'an dernier.

Les champions de l'évasion fiscale

Avec leurs profits, les entreprises sont censées payer des impôts pour financer les infrastructures et les services publics qu'elles utilisent dans les pays où elles ...()

Nos chers patrons

Les rémunérations des PDG se stabilisent, principalement à l'occasion des renouvellements de poste. Mais leur niveau reste très élevé et les stock-options font toujours recette.()

France : les entreprises françaises font-elles trop de profits ?

Les profits réalisés par les entreprises du CAC 40 bénéficient peu à leurs salariés et à l'économie hexagonale.()

Entreprises : des comptes révélateurs

Externalisation, désendettement, pression des actionnaires, austérité salariale... Comment les comptes des entreprises racontent l'histoire économique de ces vingt dernières années.()

Les patrons gagnent-ils trop d'argent ?

Les rémunérations très élevées des dirigeants d'entreprise échappent largement aux lois du marché.()

Salaires des patrons: comment en est-on arrivé là?

La théorie de l'agence devait permettre que les dirigeants d'entreprise agissent dans le sens des intérêts des actionnaires, grâce à la mise en place d'outils incitatifs. Les bonus, les stock-options et les parachutes dorés ont bien profité aux managers, mais les autres bienfaits promis par cette théorie se sont révélés illusoires.()

Le contexte international

Multinationales : bas les masques !

En démêlant l'architecture des groupes, la géographie des multinationales change en profondeur.()

Les fusions-acquisitions sont de retour

Les concentrations d'entreprises reprennent de plus belle. Avec des stratégies et des objectifs différents.()

Des géants français au cœur fragile

Marc Chevallier Le grand bal des OPA a repris et les grandes entreprises françaises n'échappent pas au phénomène, qu'elles soient victimes ou à l'initiative de ce mouvement.()

Les pièges de la consolidation des comptes

Les comptes consolidés donnent une image globale de la situation d'un groupe, filiales comprises. Une image qui peut assez facilement être déformée...()

Le dilemme du profit

Les nouvelles normes comptables internationales mises en oeuvre en Europe depuis l'an dernier ont suscité, et suscitent encore, de nombreuses controverses. Pour comprendre ces débats, il faut se ...

Fiscalité : la menace des délocalisations fiscales

Pour payer moins d'impôts, les multinationales jouent sur la concurrence fiscale et sur les prix de transfert. Une stratégie onéreuse pour les pays de l'Union.()

Les paradis fiscaux, piliers du capitalisme

Les paradis fiscaux ne facilitent pas seulement les magouilles financières, ils sont au centre des stratégies des firmes et des flux bancaires internationaux.

Pour aller plus loin

La finance va-t-elle tuer le capitalisme ?

Le capitalisme serait mal parti. A lire le dernier ouvrage de Jean Peyrelevade et celui de Patrick Artus et Marie-Paule Virard, la domination de la logique financière et sa course au rendement à court terme aurait pour effet de tuer la croissance et l'emploi dans les pays industrialisés. Une analyse erronée pour Anton Brender. Matière à débat, donc.()

Le pouvoir et la grande entreprise : l'actualité de la pensée de Galbraith

par Blandine Laperche L’analyse du fonctionnement des grandes entreprises représente l’un des points forts des analyses de Galbraith. Cet article présente dans le détail ses arguments et les évalue à l’aune de la mondialisation contemporaine.()

L'utopie de la valeur actionnariale

Entretien avec Michel Aglietta : professeur de sciences économiques à l'université Paris X-Nanterre()

L'entreprise et la fracture Nord-Sud

Au cours de l'assemblée générale d'une des plus grandes sociétés françaises, un actionnaire frondeur s'étonnait que le salaire du président ait augmenté de 37 % en une seule année. Celui-ci ...



Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Sommaires des parutions/WEB/ n°