Textos


Alternatives Economiques n° 329 - novembre 2013
couverture
Licenciements, inégalités, pauvreté : on fait quoi ?
novembre 2013

Naturalisés post-mortem. Les migrants érythréens, morts en essayant d'atteindre Lampedusa le 3 octobre dernier, recevront la nationalité italienne à titre posthume, a déclaré le Premier ministre Enrico Letta. Cette mesure ne s'appliquera pas en revanche aux 155 survivants. Menacés d'expulsion, ils risquent quant à eux une amende de 5 000 euros au titre de la loi anti-immigration Fini-Bossi…

Rapprochement hot. Peu après avoir vivement critiqué le rapprochement diplomatique entre l'Iran et les Etats-Unis, le compte Twitter de Benyamin Netanyahou a affiché un nouvel abonnement : @PersianHotBook, "première librairie à vendre des livres érotiques en persan". Le Premier ministre israélien s'est aussitôt désabonné, mais les utilisateurs de Twitter en Iran se sont réjouis qu'il ait enfin découvert "les bombes de destruction massive" de leur pays.

Charité bien ordonnée… Middle Township, une ville du New Jersey aux Etats-Unis, va mettre en place un permis de mendier, gratuit (c'est très charitable), valable un an. Les contrevenants s'exposeront à des amendes de 250 à 1 000 dollars, voire à trente jours de prison. Plus près de chez nous, les arrêtés antimendicité se sont multipliés en 2011 dans les municipalités françaises, notamment à Paris et à Marseille.

Jamais mieux servi que par soi-même. Jean-Jacques Debacq, directeur de l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions, qui gère les contraventions issues des radars automatiques, a fait payer ses propres PV par son administration. Selon Mediapart, "M. Contravention" a ainsi échappé à au moins 700 euros d'amendes en deux ans et demi. Jean-Jacques Debacq a annoncé sa démission.

Manger moins de viande. Entomophages parisiens, réjouissez-vous ! Le festin nu, le premier bar d'insectes, vient d'ouvrir dans le 18e arrondissement de Paris. Vous pourrez y déguster des punaises d'eau et des sauterelles, soit autant d'alternatives pour manger moins de viande… et par là même être plus écolo : élever des insectes émet beaucoup moins de CO2 que produire de la viande. Bon appétit !

Même pas peur. C'est un sacré pied de nez que Google a fait au G20 : alors que celui-ci vient d'annoncer un plan d'action contre les pratiques fiscales douteuses des multinationales, et en particulier de celles du numérique, l'entreprise américaine vient de déplacer 8,8 milliards de dollars de base taxable aux Bermudes !

Prix atomiques. L'EPR, ce n'est pas comme les autres produits : plus on en construit, plus il revient cher. Les deux réacteurs qu'EDF compte réaliser en Angleterre coûteront 9,5 milliards d'euros pièce, soit plus que Flamanville (8,5 milliards), dont la facture avait déjà beaucoup dérapé. Cela fait donc 6 milliards d'euros pour 1 000 MW, alors qu'un réacteur classique de 1 000 MW revenait en gros à 1,5 milliard d'euros, quatre fois moins.


Alternatives Economiques n° 329 - novembre 2013
 Commenter cet article
J'ai déjà un compte, je m'identifie :

Mot de passe oublié?

Je n'ai pas de compte, je m'inscris :

Votre email :
En Kiosque actuellement





Autres ressources

Je m'abonne et je commande



  • Offres enseignants
  • Offres institutions
  • Offres étudiants

  •  
Autres rubriques



<a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

alternatives economiques Alternatives Economiques : Contacts | Annonceurs | Informations légales | Signaler un contenu illicite
Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
Rédaction - Alternatives Economiques : 28, rue du Sentier, 75002 Paris - 01 44 88 28 90 - accès au formulaire de contact
© Alternatives Economiques. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
l’autorisation de : Alternatives Economiques. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
Alternatives Economiques/Actu